Aller au contenu
Forum Planète-Smartphones

[Roaming] Topic général


Caro 7610
 Share

Messages recommandés

Baisse des appels roaming vers l'étranger

 

logo-arcep.jpg

 

Depuis le 1 er Juillet, le plafonds applicables au tarif régulé pour les communications vocales passées et reçues en itinérance dans un pays de l'Union européenne baissent. Le plafond du tarif régulé pour passer un appel en itinérance à destination d'un pays de l'Union est ramené à 39 centimes par minute HT, au lieu de 43 centimes précédemment, soit une baisse de 9%, tandis que pour recevoir un appel en situation d'itinérance dans l'Union, il en coûtera au maximum 15 centimes par minute HT, au lieu de 19 centimes, soit une baisse de 21% du tarif régulé. Le tarif régulé applicable à l'envoi de SMS reste plafonné à 11 centimes par minute HT (la réception des SMS en itinérance étant gratuite).

 

Par ailleurs, le plafonnement des factures d'internet mobile en itinérance dans l'Union européenne, proposé aux utilisateurs depuis le 1er mars 2010 est désormais applicable par défaut à tous les clients qui n'ont pas choisi une autre alternative auprès de leur opérateur mobile. Le plafond par défaut correspond à un montant inférieur ou égal à 50 euros de consommation internet mobile en itinérance par mois de facturation, les opérateurs restant libres de proposer d'autres plafonds (financiers ou en volume). Les opérateurs devront envoyer à l'utilisateur un message d'avertissement quand 80 % du montant fixé est atteint et couper la connexion une fois la limite atteinte.

 

Source: mobifrance.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...

Neelie Kroes : "Le roaming est un concept hors d'âge"

 

00A0000002016794.jpg

 

En donnant quelques précisions à propos de son agenda Digital, la commissaire européenne chargée des Telecoms, Neelie Kroes a fait un tacle appuyé vers les opérateurs de téléphonie mobile. Elle leur reproche de pratiquer le roaming ou tarifs d'itinérance dans leurs forfaits.

 

Elle estime que la tarification différente à partir d'un réseau ou pays étranger est un concept « hors d'âge ». Il serait même une des causes du manque de compétition entre les opérateurs. Elle a donc pointé du doigt ce type d'options contenues dans les contrats de téléphonie mobile qui ont pour effet de faire gonfler les factures.

 

Elle estime donc que dans le cadre d'un marché unique communautaire, les prix devraient être fixés différemment selon s'il s'agit de voix, de texte ou de Data. Ces derniers devraient même être basés sur le coût de la fourniture de ce type de service. Concrètement, elle ne souhaite pas imposer une barrière de prix mais elle compte réduire au minimum l'écart entre les prix réels et les tarifs pratiqués par les opérateurs.

 

Enfin, Neelie Kroes s'est également exprimé au sujet de la neutralité des réseaux. Elle estime que « les régulateurs n'interviendront pas si des évolutions ont pour but de créer plus de compétition ». La Commission européenne adopterait alors une position des plus neutre.

 

Source: clubic.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 months later...

Etude : 72 % des européens n'utilisent pas le roaming à cause du prix

 

L'Union européenne constate le besoin de mettre sur un pied d'égalité les tarifs d'itinérance (roaming) et nationaux. Dans une étude menée sous contrôle de la Commission européenne, l'institution constate que la grande majorité des voyageurs limitent drastiquement leur consommation à l'étranger.

 

Le sondage, réalisé par Eurobaromètre, prend en compte les avis d'environ 26 500 personnes dans les 27 États membres entre août et septembre 2010. Chaque personne interrogée possède un téléphone portable et a fait au moins un déplacement intra-UE au cours des cinq dernières années.

 

A la loupe, 72 % des voyageurs expliquent clairement limiter leurs appels en itinérance pour des raisons de prix. Seulement 19 % des personnes interrogées justifient ces frais comme « justes et raisonnables ». Une situation qui inquiète l'institution communautaire puisqu'elle constate également que depuis 2006, le sondés auraient émis « 32 % d'appels de plus, reçu 31 % d'appels de plus et envoyé 43 % de textos de plus ».

 

La Commission européenne tient à rappeler dans le mémo contenant le sondage que son objectif est : « de faire en sorte que la différence entre les tarifs en itinérance et les tarifs nationaux soit devenue quasi nulle d'ici à 2015 ».

 

Dans cette optique, ces résultats seront exploités lors du réexamen de la réglementation actuelle. La Commission indique d'ailleurs qu'elle procédera d'ici le 30 juin 2011 à un « bilan complet de ces règles afin d'établir si leurs objectifs ont été atteints et si la concurrence fonctionne pour ces services ».

 

Source : clubic.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 years later...

La fin du roaming est définitivement votée

 

Neelie Kroes a fini par gagner sa bataille. Le parlement européen, en session plénière, a adopté aujourd’hui le « paquet télécom » prévoyant notamment la fin du roaming.

 

eu-flag-600x400.jpg

Comme prévu, l’acte de décès sera au plus tard signé le 15 décembre 2015. Rappelons que cela concerne tous les types de communications, qu’il s’agisse de voix, SMS ou de data. Plus besoin d’éteindre son téléphone dès que l’on traversera une frontière.

 

Afin de limiter les abus, le texte prévoit tout de même que les données soient soumises à un fair-use. Le parlement devra encore statuer pour définir ce plafond. Il faut également que les États membres se prononcent en faveur du texte avoir de pouvoir être appliqué.

 

Source : http://www.journaldugeek.com/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 years later...

Roaming : dernières baisses de tarifs le 30 avril avant l'abandon des surcoûts

 

 

Ce 30 avril, les surcoûts du roaming en Europe baisseront une dernière fois avant d'être abolis d'ici juin 2017.

 

Les surcoûts du roaming en Europe vivent leurs derniers mois avant leur disparition définitive le 15 juin 2017. A cette date, appels, SMS et data seront facturés au prix des communications nationales ou intégrés dans les abonnements mobiles, préparant un marché télécom européen unique.

 

En attendant, le dernier palier de la baisse des tarifs imposée par la Commission européenne prendra effet comme prévu ce 30 avril 2016. Les différents surcoûts seront ramenés à des valeurs qui ne pourront dépasser 0,05 € HT pour les appels, 0,02 € HT pour les SMS et 0,05 € HT / Mo pour la data.

 

Passé le 15 juin 2017, le surcoût de l'itinérance ne sera plus décompté en zone Europe pour des séjours courts (vacances, déplacement professionnel...). En revanche, les opérateurs pourront facturer des frais en cas d'utilisation prolongée de la carte SIM dans un pays qui n'est pas celui dans lequel a été souscrit l'abonnement mobile.

 

Avant l'abandon programmé des surcoûts d'itinérance, les dispositifs d'information mis en place par les opérateurs restent effectifs, avec l'envoi de SMS informant des coûts en vigueur dans le pays visité. L'utilisateur est par ailleurs en principe protégé contre les factures mobiles salées par une interruption de l'accès data au-delà de 50 € de frais, sauf si un forfait roaming est activé.

 

Source : generation-nt.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est une bonne nouvelle pour nous consommateurs, mais je vois déjà les opérateurs se rattrapper sur les destinations hors Europe qui pour certaines ont déjà sensiblement augmenté.

Je me pose une question néanmoins, car il existe 2 notions d'Europe selon les opérateurs :

- l'Europe géographique, ou zone Europe : chez Sosh par exemple, l'enveloppe de data en Europe dans le forfait à 24,99 euros inclus la Suisse et la Norvège.

- L'Union Européenne : alors que chez Free Mobile, la Suisse et la Norvège sont hors-forfait.

 

Ces deux pays font-ils partie du marché télécom européen ? J'ai un doute à ce sujet. Quelqu'un peut-il m'éclairer ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Guillaume,

D'après l'ARCEP :

Les clients des opérateurs mobiles français, qu'ils soient des particuliers ou des entreprises, bénéficient d'un tarif régulé lorsqu'ils utilisent leur téléphone mobile lors de leurs déplacements dans un autre pays de l'Espace économique européen ou EEE (soit les 28 Etats membres de l'Union européenne + Islande, Liechtenstein et Norvège) pour :

- les communications vocales passées à destination de n'importe quel pays de l'EEE, ainsi que celles reçues;

- l'envoi de SMS à destination de n'importe quel pays de l'EEE ;

- leur connexion à l'internet mobile.

Ce tarif régulé est encadré sous la forme de plafonds tarifaires, c'est-à-dire de prix maximum qu'un opérateur peut imposer à son client. Le niveau de ces plafonds est fixé par les règlements européens sur l'itinérance internationale.

Il est à noter que les consommateurs ont la possibilité, à tout moment, d'opter pour des offres alternatives proposées par leur fournisseur de services de communications.

 

Source et dossier complet : http://www.arcep.fr/

 

Voilà ce que j'ai compris du roaming :

 

-La Suisse ne faisant pas partie de l'EEE, elle pourra être facturée librement.

 

-Jusqu'au 30 avril 2016 : tarif Européen de X centimes par minutes/sms/mo.

-Du 30 avril 2016 au 15 juin 2017 : tarif national du pays d'origine + majoration plafonnée.

-A partir du 15 juin 2017 : tarif équivalent au tarif national du pays d'origine.

 

Donc normalement, à compter du 15 juin 2017, il n'y aura plus de surcoût pour la Norvège mais il pourra toujours y en avoir pour la Suisse (et pour les pays hors zone EEE). :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...