Aller au contenu
Forum Planète-Smartphones

[Débat] Les manques d'iOS : Apple VS les autres smartphones


Messages recommandés

  • Réponses 195
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Personnellement... en une phrase : il n'y a aucun concurrent à l'iPhone...

Avant d'y gouter, j'étais vraiment refractaire et j'ai acheté mon 1er 3G par curiosité.

 

Maintenant je ne saurai pas repasser a autre chose (du moins pas longtemps)

 

Donc +1000 Virgile.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité the grinch

Un truc drôle que j'avais déjà cité, c'est que maintenant, à la maison, quand je laisse mon iphone dans un coin et que je demande à un membre de ma famille de ma le passer je demande "peux tu me passer mon iphone STP ? " avant c'était : "peux tu me passer mon téléphone ?" comme quoi ce mobile est à part quoi qu'on en dise ! :huh:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Jacques de m'avoir cité mais je ne suis pas si spécialiste que ca, j'utilise mon iPhone d'une facon "light" par rapport a certains.

 

Ce qui est intéressant me concernant c'est que je ne suis absolument pas un fan d'Aplle, le seul et unique produit que j'ai acheté de cette firme est l'iPhone. On ne peut donc pas "m'accuser" d'acheter ce mobile uniquement parce que c'est Apple.

 

Je n'ai pas eu le premier, le 3G était déja très bien mais je trouvait ca trop limite de ne pas pouvoir filmer ou d'envoyer un mms (corrigé partiellement par après), le 3GS était top mais j'était un peut frustré par son apn et son automomie, le 4 est top de chez top !

 

J'ai eu pas mal de mobiles ces 10 dernières années et j'affirme sans rire que l'iPhone 3GS (et surtout le 4) est le meilleur que j'ai jamais eu !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi David je n'étais pas Fan du tout d'Apple j'étais même anti Apple a 200 % ;) un jour mon meilleur ami qui était aussi anti Apple revient de vacance et me sort je vais prendre un iPhone c'est génial ;)

 

Comme c'est mon meilleure ami je décide donc de lui faire confiance et j'en prend un aussi (un 3G a l'époque) et depuis je ne lâche plus Apple :huh: j'ai pris d'autres mobiles cette année comme le Satio, N900, E72, Desire mais aucun n'arrive a remplir convenablement ma journée de travail il manque toujours quelques choses ;)

 

Maintenant je suis carrément rentré dans la phase apprentissage Objective C pour faire des applications (c'est pas encore gagné mais je prendrais le temps qu'il faut)

 

Et puis force est de constaté c'est que sans l'iPhone ça bougerais pas autant dans le monde de la téléphonie, je pense que toutes les marques rêve de faire un produit marketing aussi puissant que l'iPhone mais c'est pas encore le cas ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso, je suis fan d'Apple depuis longtemps et j'utilisais des Mac depuis presque autant de temps (un passage à vide avec un Vaio équipé de XP pendant 6 ans m'a calmé niveau Microsoft). l'iPod est sorti ? J'ai adoré. Tellement que j'en changeais à chaque nouveau modèle car les évolutions en ce temps étaient encore très marquées.

Puis vint 2007. Apple annonce un téléphone qui était une rumeur depuis deux ans au moins. Ma première réaction ? "C'est cette bouse ?"

 

Il faut dire qu'à l'époque, Symbian était mon fief depuis le Nokia 6600 et SE mon constructeur préféré, j'étais bien plus geek que maintenant : il me fallait le téléphone le plus avancé pour geeker et l'iPhone représentait l'antithèse de ce que j'utilisais à l'époque. De plus les arguments fournis par Jobs à l'époque ne me faisaient ni chaud ni froid.

 

On peut recevoir facilement ses mails ? 'nafoute je faisais ça depuis des lustres sur des mobiles bien moins évolués que l'iPhone ou les smartphones de l'époque. On peut sufer sur le Web ? Idem. Seule la fonction iPod me faisait de l'oeil, car étant un grand consommateur de musique je voyais bien mon iPod et mon téléphone fusionner pour moins d'encombrement. Puis j'ai pris un iPhone EDGE importé en octobre 2007. Histoire de voir. Et aujourd'hui encore, le plaisir d'utiliser un iPhone est intact.

 

Puis, j'ai succombé à la folie et j'ai essayé de trouver un remplaçant pour atteindre, pour la seule année 2009, le chiffre de 27 mobiles achetés et testés, toujours en comparaison avec le mobile pommé. Rien n'y a fait.

 

Là où je veux en venir, c'est qu'aujourd'hui, j'ai trouvé un téléphone qui me va, simplement. Il a évolué avec mes besoins sans en créer de nouveau, et me permet de faire tout ce que je souhaite encore aujourd'hui, en 2010.

 

Sa grande force, comme cela a été dit c'est sa simplicité et son ergonomie, car elles lui permettent de s'adapter aux gens qui l'utilisent, qui peuvent le modeler à leur façon, avec les fonctions qu'ils ont choisies, et cela ils peuvent le faire rien qu'en glissant le doigt sur un bout de verre.

 

Et c'est tout le contraire de Symbian, Blackberry OS, Windows 7 (?), Android, Bada OS etc, car eux ne s'adaptent pas à l'utilisateur, c'est l'utilisateur qui doit s'adapter à eux.

 

Voilà en quoi, pour moi, l'iPhone est le meilleur, qu'il est inclassable et ne trouve aucun concurrent : il ne joue pas dans la même cour de recré que les autres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien sûr, mais ce n'est à la portée de monsieur et madame tout le monde, il faut un minimum de connaissances dans le domaine. Installer des applications est relativement simple, mais on se perd dans toutes les options proposées et les surcouches des constructeurs peuvent compliquer certaines choses.

 

C'est le grand reproche que j'ai à faire vis-à-vis des OS Open-Source : l'Open-Source ça sert à quoi pour l'utilisateur final ?

Google rabâche (Symbian beaucoup moins mais l'idée de base est la même) que les systèmes ouverts sont l'avenir auprès du grand public, mais c'est exactement la cible la moins concernée par cet argument !

 

Le système libre, cela donne aux développeurs plus de liberté, et n'importe quel constructeur de produits informatique peut s'en servir pour le mettre sur n'importe quel appareil, mais au final, cela ne sert que leur desseins et pas l'utilisateur final qui voit que son téléphone est finalement assez proche de celui de son voisin (à peu de choses près selon la version).

 

L'Open-Source, c'est de la poudre au yeux, on sait que cela existe, mais une fois que l'OS est sur un terminal, qu'il soit libre ou pas cela ne fait aucune différence pour le client lambda, toi ou moi. Mis à part les restrictions et les libertés établies par les constructeurs.

 

A défaut d'avoir misé sur un système "fermé" et pleinement maitrisé, on tombe sur quelque chose de libre mais qui n'est maitrisé que partiellement.

C'est la où je voulais en venir : Android offre plus de possibilités à son utilisateur (et encore faut-il qu'il s'en serve), mais de manière compliquée. Pour illustrer ce propos, il me suffit de revenir sur les évènements du début de la semaine : Jobs donne son avis (négatif bien entendu) sur Android et Andy Rubin lui répond par une ligne de code (celle-là même permettant de compiler l'OS) , genre monsieur tout le monde il va comprendre. Android est compliqué jusque dans ses dirigeants et concepteurs.

 

L'Open source, donc c'est bien... Quand on est développeur. Pour le commun des mortels, cela n'a absolument aucune utilité, autant Android que Symbian.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...